Voyage En Avion

Conseils de voyage dans le monde

Tarifs des taxis : Réglementation des prix en 2019

Chaque année, un arrêté préfectoral met à jour la tarification maximale des tarifs des taxis en France. Les taxis sont donc dans l’obligation de respecter les prix fixés par cet arrêté et ne doivent, en aucun cas les dépasser. Cela dit, un taxi Essonne est libre d’appliquer le prix qu’il souhaite, mais toujours à la limite du prix établi par la loi. Cette année, la tarification maximale a connu une légère augmentation par rapport à celle pratiquée l’année dernière. En effet, les chauffeurs de taxi ont toujours demandé au gouvernement de fixer un tarif plus haut afin qu’ils puissent hausser eux aussi leurs prix. Ainsi, la tarification des courses de taxi de cette année a été fixée par l’arrêté préfectoral du 24 décembre 2018, et publiée le 28 décembre 2018 au journal officiel. Pour vous permettre d’avoir une vision globale sur cette nouvelle tarification, retrouvez dans cet article toutes les informations qui y sont relatives.

Tarification d’une course de taxi

Lorsque vous prenez un taxi en France, sachez que le tarif d’une course comprend quelques éléments. Vous devrez obligatoirement payer le prix de l’indemnité kilométrique, mais en plus de cela, vous pourrez également payer le prix de la prise en charge, notamment dans le cas où vous transporter une grande quantité de bagages. Il y a aussi le prix d’une heure d’attente ou de marche lente, et enfin les forfaits supplémentaires ou les majorations. Normalement, tous ces différents tarifs doivent être affichés clairement sur le taximètre, mais avec un taxi Essonne, vous pouvez bénéficier d’un tarif clair et abordable. En effet, vous avez aussi la possibilité de demander le tarif à l’avance avant de conclure la réservation. D’ailleurs, pour avoir recours au service d’une telle entreprise, vous pouvez profiter d’une réservation simplifiée grâce au formulaire en ligne.

Les tarifs plafonnés pour 2019

Pour cette année 2019, les prix applicables par les chauffeurs de taxi doivent être inférieurs ou égaux aux montants suivants. Pour le coût maximal de l’indemnité kilométrique, il est fixé à 1,10 euro par kilomètre. Il est possible de majorer ce tarif pour une course de nuit, pour une course sur une route enneigée ou verglacée, ou une course qui impose un retour à vide. Autrement, tous les taxis doivent respecter cette limite. En ce qui concerne le tarif de la prise en charge, il est plafonné à 4,10 euros. Et le montant d’une heure d’attente ou de marche lente ne doit pas dépasser les 36,73 euros. Il est à noter que les tarifs sont calculés de manière différente à Paris, en banlieue et en province. Toutefois, pour le prix minimum d’une course, il est de 7,10 euros pour tous les taxis, qu’il soit à Paris, en banlieue ou en province.

En outre, il est aussi à rappeler que ces prix sont les seuils maximaux applicables par les taxis. Mais il est tout à fait possible de trouver un taxi Essonne qui offre une tarification plus accessible et plus attractif. De plus, vous aurez la possibilité de profiter d’une prestation de qualité et d’un véhicule suréquipé et confortable.

Les tarifs par zones et départements

La tarification maximale des taxis diffère en fonction de la zone et du département. Pour cela, il existe plusieurs grilles tarifaires dont le tarif A, le tarif B, le tarif C et le tarif D. les montants applicables sont alors définis selon l’horaire, les zones et les conditions de circulation. Dans tous les cas, chaque prix est toujours fixé par arrêté préfectoral de chaque département. Ainsi, une fois la tarification maximale publiée, le taxi Essonne dispose d’un délai de deux mois pour modifier son prix. Après ces deux mois, tous les taxis qui n’auront pas modifié leurs tarifs seront soumis à une sanction.

Les majorations et les suppléments

Il est possible que le client paye une majoration du prix du kilomètre parcouru. En général, les majorations sont demandées en cas de course de nuit ; d’une course qui impose que le taxi fasse un retour à vide ; une course qui dessert des zones périphériques ou extérieures au département du taxi en question ; et une course qui impose de circuler sur une route neigeuse. Une course aux heures de pointe peut aussi faire office d’une majoration. Pour le montant des majorations, ils peuvent aller de 50 100 % du prix de la course selon la situation.

Par ailleurs, pour la prise en charge dans une gare, un port ou un aéroport, un chauffeur de taxi Essonne n’a plus le droit d’exiger une majoration. Cela dit, pour les courses directes entre Paris et les aéroports d’Orly et de Roissy-Charles-de-Gaulle, un tarif forfaitaire a été établi.

Pour les suppléments, ils sont prévus en cas de réservation immédiate ou à l’avance du taxi. Pour le cas d’un taxi Essonne, vous pouvez demander le montant de ce supplément dès la réservation. Aussi, la prise en charge d’une 5e personne est fixée à 2,50 euros pour les taxis de province et de banlieue, et 4 euros pour les taxis parisiens. Il faudra également prévoir un supplément de 2 euros si vous disposez d’une grande quantité de bagages. Enfin, la prise en charge d’animaux peut aussi être passible de supplément.

Les encadrements du chauffeur

Une fois la tarification maximale publiée et que le délai de deux mois dépassé, chaque chauffeur de taxi a l’obligation d’apposer dans son véhicule une affiche qui indique ses conditions tarifaires. Ainsi, tous les clients doivent être en mesure de voir clairement les taux horaires et kilométriques ; le montant de la prise en charge ; le prix et les conditions des suppléments ; et le tarif des forfaits. En outre, il doit aussi être affiché dans le taxi les conditions de délivrance d’une note ; les informations qui permettent aux utilisateurs de demander un reçu de réclamation ; les informations sur le paiement ; et l’adresse de réclamation.

Si le montant de la course dépasse les 25 euros, il est de l’obligation du chauffeur de fournir une note au client. En dessous de ce montant, il n’est pas exigé de délivrer la note, sauf au cas où le client le demande. Un chauffeur de taxi doit aussi accepter un paiement en espèces ou par carte bancaire, sauf dans certains cas. Notamment, pour refuser un paiement par carte bancaire, il faudra l’indiquer préalablement sur la vitre extérieure de la voiture. Enfin, un taxi Essonne doit obligatoirement disposer d’un terminal de paiement électronique pour les cartes bancaires ; et d’une imprimante reliée au taximètre pour l’édition de la note du client.

Ces règlementations sont établies dans le but d’offrir une meilleure prestation au client. D’autant que lorsqu’on prend un taxi Essonne, c’est pour rechercher du confort et du calme pendant le parcours. C’est aussi la raison pourquoi les chauffeurs de taxi doivent passer une formation avant l’exercice de la profession. Ainsi, tous taxis doivent être conduits par des chauffeurs qualifiés, expérimentés et diplômés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *