Voyage En Avion

Conseils de voyage dans le monde

Visite pagode Thien Mu, site touristique de cité impériale de Hue

Visite pagode Thien Mu : la pagode Thien Mu est une vieille pagode située sur les rives de la rivière des Parfums, dans la ville historique de Hue, au Vietnam. Elle est l’une des plus belles et anciennes pagodes et, plus généralement, des structures architecturales de culte de Hue.

Tour Phuoc Duyen

Légend et histoire de pagode Thien Mu

Visite pagode de Thien Mu pendant votre voyage au Vietnam, le nom de la Pagode provient d’une légende selon laquelle des paysans locaux virent apparaître une vieille femme portant une robe rouge et un pantalon vert sur la colline, traduit par « Dame céleste ».

Lorsque le gouverneur de Hue, Lord Nguyen Hoang, est passé à travers et a entendu parler de la légende, il a décidé d’accomplir la prophétie lui-même. En 1601, il a ordonné la construction de la pagode Thien Mu, à ce moment une structure assez simple, qui a été ajouté et amélioré par ses successeurs.

La Seconde Guerre mondiale a fait sa part de dégâts, mais un programme de rénovation de 30 ans institué par le moine bouddhiste Thich Don Hau a restauré le temple à son état actuel.

Pagode de Dame céleste

La pagode surplombe la rive nord de la rivière des Parfums. L’image la plus célèbre de cet endroit est la tour Thap Phuoc Duyen, haute de 21 mètres (7 étages). Chaque niveau est consacré à un Bouddha qui est venu sur Terre sous forme humaine, représenté à chaque niveau de la tour comme une seule statue de Bouddha disposée pour faire face au sud. Le composé est en fait étalé sur deux hectares de terrain, avec d’autres structures autour et derrière la tour. En fait, la tour Phuoc Duyen est beaucoup plus jeune que le complexe de pagodes lui-même; la tour fut construite en 1844. La tour Phuoc Duyen est maintenant considérée comme le symbole non officiel de Hue.

À la droite de la tour (à l’est) se trouve un pavillon contenant une stèle en pierre de huit pieds de hauteur fixée à l’arrière d’une tortue de marbre géante. À la gauche de la tour (plein ouest) se trouve un pavillon abritant une cloche géante en bronze, connue sous le nom de Dai Hong Chung. En 1710, le seigneur Nguyen Phuc Chu fit fondre une énorme cloche de 2,5 m de haut et d’un poids de 3.285 kg.

Le sanctuaire principal, également connu sous le nom de Dai Hung, est accessible par une porte et une longue passerelle traversant une agréable cour. Le sanctuaire abrite trois statues du Bouddha (qui symbolise le passé, le présent et le futur), ainsi que plusieurs autres reliques importantes, dont un gong de bronze et un panneau doré orné d’inscriptions par le Seigneur Nguyen Phuc Chu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *